Le sexe recit sexe et porno

le sexe recit sexe et porno

...

Poupee silicone sexe maman sexe tube

On faisait des courses, en cherchant un DVD pour le regarder le soir même, je le vois qui louche sur une cassette en bas du présentoir.

Il me regarde avec de grands yeux et me demande si je suis sûre. Je réponds étonnée que oui. UN film est un film. Il prend la vidéo et me montre la jaquette. Je souris en acquiessant. Il met le film dans le panier. Je dois avouer que le spectacle ne me laisse pas indifférente.

Je le frôle sans faire exprès. Je le vois qui presse sa main contre son entrejambe tout en dévorant des yeux le couple en pleine action. Je plonge la cuillère dans le pot et retire une bonne part de glace à la fraise qui vient malencontreusement tomber sur mon ami.

Sur sa cuisse pour être précise. Je me stoppe aussi et le regarde avec de grands yeux innocents. Tout en le regardant droit dans les yeux, ma main vient caresser sa cuisse et attraper la glace coquine du bout des doigts. Les fesses sont marquées de rouge violet, les doigts sont marqués sur les fesses charnus de sa fille. Marcel juge que la fessée a assez durée,il cesse de frapper.

Elle baisse la tete mais ne répond pas, il fait glisser sa main entre les cuisses de sa fille effectivement elle est trempée. Jessica devient rouge de honte, son père lui insère un doigt dans le conduit vaginal et fouille doucement. Jessica honteuse ne dit mot elle détourne son regard, de celui de son père ,il commence a lui caresser les seins longuement les seins gonflent sous ses doigts agiles.

Il se penche et gobe un mamelon, Jessica sursaute, il le tète goulûment comme si il voulait en extraire du lait. La bite et tendue au maximum, Marcel place son engin contre la chatte étroite de sa fille et pousse doucement. Il entreprend un lent va et vient, la bite épaisse coulisse dans le vagin lubrifier naturellement par la cyprine.

Jessica commence a couiner de plaisir, son père augmente le rythme, elle grogne de plus en plus fort. Elle se cramponne a son père qui redouble ses assauts, elle se crispe et jouit a nouveau en grognant.

Il la bourre rageusement, soudain il se cabre et envoie dans les entrailles de sa fille son sperme brûlant. Elle porte tort a personne de baiser avec son père je voi pas ou est le mal quand les deux son ok. Récits érotiques et histoires intimes. Les fesses deviennent rapidement rouge, Jessica rue mais Marcel continue. Jessica instinctivement écarte les jambes, un deuxième doigts la pénètre. Tu es brûlante ma chérie! Le bout se tend et devient dur.

Jessica ferme les yeux, elle bascule sa tete en arrière, elle commence a geindre. Jessica ronronne comme une chatte. Les langues se nouent, le baiser et très long comme chez les amoureux,, les salives se mêlent. Enfin les lèvres se séparent.

Jessica pousse des gémissements a chaque fois que la langue paternelle la fouille. Jessica se tend et explose en hurlant de jouissance.



le sexe recit sexe et porno

.

Je lui réponds tout en déboutonnant mon jeans. Je sorts ma verge remplie de sang et commence a me masturber. Stéphanie a les yeux rivés dessus. Je prend son compliment comme un appel et lui propose alors ce que je n'ai encore jamais osé lui demander: Elle répond juste par un sourire et un petit signe de tête puis se lève et s'approche de moi.

Elle s'agenouille devant moi et, tout en me regardant, elle ose approcher sa main de mon sexe. Elle prend ma bite entre ses doigts et commence à la caresser maladroitement. Elle a dit ça si naturellement avec une voie douce. Le coté excitant de la situation ainsi que la main de plus en plus sûre de Stéphanie faisaient monter le plaisir. Stéphanie approche son visage de mon érection et me prend dans sa bouche.

Elle se retire et mon sperme déborde pour lui couler sur le menton et son t-shirt. Je la vois avaler puis sourire. Elle me dit tout simplement: Attend, à mon tour de te montrer. Les mains dans le dos, elle dégrafe son soutien-gorge et me laisse découvrir sa jolie petite poitrine. Mon sexe est a nouveau au garde à vous. Elle le reprend en main et me dit: Stéphanie ferme les yeux. Sa main est toujours autour de ma verge mais a cessé tout mouvement. Ils sont à la fois doux et fermes.

Je les effleure doucement avec les pouces et les sens durcir sous mes caresses. Mes paroles firent ouvrir les yeux à Stéphanie qui me sourit. Je me lève, la verge au garde à vous par la fermeture de mon fût. Ca fait rire Stéphanie qui me dit: Elle me caresse le dos puis descend sur mes fesses.

Sa main passe alors sous mon ventre pour retrouver mon sexe toujours aussi dur. Je prends son geste pour une invitation à aller plus loin et ose descendre une main sur son ventre. Plus pressée que moi, elle me dit: Je déboutonne alors maladroitement son pantalon devenu gênant et commence à le faire descendre. Je ne sais pas trop comment faire.

Je caresse doucement ou elle est mouillée. Ca doit être pas mal car sa main a reprit mon pénis et le masturbe. Je monte et descend dans sa fente avec le majeur et sent vers le haut un petit truc un peu plus dur.

Intrigué je suis allé écouter à la porte. J'entendais la télé marcher et les gémissements d'un film porno! Ma tante entrain de se mater un film de cul! J'ai regardé par le trou de la serrure mais on n'y voyait qu'une partie du meuble tv et de la télé. Je suis reparti bosser tout excité, après avoir longuement hésité à entrer!!!

Mais bon dieu c'était ma tante, il me fallait garder mon sang froid Plus tard ma tante est ressortie comme si de rien n'était, toute pimpante me balançant un grand sourire! J'ai repensé à ce que j'avais entendu toute la soirée et j'avoue m'être masturbé en imaginant ma tante se branler devant un film x Le Dimanche, je suis retourné bosser chez elle. Dans la matinée, elle s'est absentée pour aller voter. J'en ai vite profité pour aller fouiller dans sa chambre.

Dans la commode j'ai vite trouvé son tiroir à dessous, et entre les bas résilles, les portes jarretelles, string et autres bustiers, j'ai trouvé une boite avec dedans une k7 porno et un petit godemiché hérissé de picots. A la vue de cette découverte, je bandais déjà fort J'ai donc mit la K7 à la télé, et je me suis installé sur le lit avec quelques kleenex pour me branler en humant quelques dessous affriolants.

J'étais tellement excité par tout cela et flippé par l'idée d'être surpris que j'ai jouit assez vite. Au loin j'ai entendu une voiture se garer. Je suis précipité pour tout ranger et je suis reparti bosser. Ma tante est rentrée à ce moment là et on a discuté 2 minutes des travaux avant qu'elle n'aille dans sa chambre se changer pour aller dans le jardin. Là j'ai flippé ma race qu'elle ne s'aperçoive de quelque chose!

Quelques minutes plus tard elle est ressortie comme si de rien était, j'étais soulagé. J'ai fini mes travaux et je suis sorti lui dire au revoir. C'est tout juste si elle m'a remarqué. Je suis reparti déçu, je pense que j'aurais sûrement franchi le pas si elle m'avait envoyé des signes d'attirance. Le soir même ma mère a reçu un coup de fil de ma tante. Après avoir raccroché ma mère m'a dit que ma tante m'avait envoyé un mail on a l'habitude de discuter parfois sur MSN.

Je suis monté et là j'ai lu son mail: Tu as fait un boulot magnifique. S, parlait elle des outils que j'avais pourtant bien rangé ou de ce que j'avais fait dans la chambre à son insu??? Je me suis ensuite connecté sur MSN et j'ai vu qu'elle était connectée aussi. Au bout d'une demi heure, comme rien ne se passait, j'ai fait le premier pas - kikou!

C'est toujours ça quand on bricole. J'allais lui dire quoi maintenant??? C'est elle qui prit l'initiative. C'est ma vie privée. Et je trouve ça malsain comme situation. Tu vas le dire à maman? T'es déjà bien assez dans la merde comme ça Hésitation - c'est que tu ne sois pas entré dans la chambre avant. Je suis resté scotché durant de longues minutes. Mon coeur battait vite, ma gorge était serrée, je ne savais pas quoi faire. J'étais excité comme un puce.

Je descendis à la cuisine où ma mère préparait le repas. J'ai filé à fonds sur mon scooter pour parcourir la 15aines de Km qui nous séparent de la maison de ma tante. Arrivé là bas je suis entré sans sonner, il n'y avait personne en bas, je suis directement monté vers la chambre de ma tante. La porte était fermée avec un mot accroché: Je suis entrée, ma tante était à 4 pattes sur le lit me tournant le dos.

Elle portait une combinaison en résille intégrale ouverte au niveau du sexe.










Vidéos de sexe selfie sexe


Après avoir raccroché ma mère m'a dit que ma tante m'avait envoyé un mail on a l'habitude de discuter parfois sur MSN. Je suis monté et là j'ai lu son mail: Tu as fait un boulot magnifique. S, parlait elle des outils que j'avais pourtant bien rangé ou de ce que j'avais fait dans la chambre à son insu???

Je me suis ensuite connecté sur MSN et j'ai vu qu'elle était connectée aussi. Au bout d'une demi heure, comme rien ne se passait, j'ai fait le premier pas - kikou! C'est toujours ça quand on bricole.

J'allais lui dire quoi maintenant??? C'est elle qui prit l'initiative. C'est ma vie privée. Et je trouve ça malsain comme situation. Tu vas le dire à maman? T'es déjà bien assez dans la merde comme ça Hésitation - c'est que tu ne sois pas entré dans la chambre avant. Je suis resté scotché durant de longues minutes.

Mon coeur battait vite, ma gorge était serrée, je ne savais pas quoi faire. J'étais excité comme un puce. Je descendis à la cuisine où ma mère préparait le repas. J'ai filé à fonds sur mon scooter pour parcourir la 15aines de Km qui nous séparent de la maison de ma tante. Arrivé là bas je suis entré sans sonner, il n'y avait personne en bas, je suis directement monté vers la chambre de ma tante.

La porte était fermée avec un mot accroché: Je suis entrée, ma tante était à 4 pattes sur le lit me tournant le dos. Elle portait une combinaison en résille intégrale ouverte au niveau du sexe. Je me suis dévêtu. J'étais déjà en érection. J'ai commencé par dire un mot mais elle m'a interrompu par un "chuut" pointant le doigt vers la table à coté d'elle sur laquelle il y avait des préservatifs.

Elle ensuite juste dit "baise-moi". J'ai pris une capote, je l'ai enfilé et je suis arrivé derrière elle sur le lit. Je l'ai prise comme cela. Elle a gémit à l'introduction de ma bite. Je l'ai bien baisé comme ça.

Sa tenue était tellement excitante De temps en temps elle me guidait avec des "plus fort" ou "plus vite" Je sentais son corps parfois s'abandonner, parfois se raidir sous mes coups de queue. Je l'entendais gémir, hurler de plaisir. Elle me disait "oui.. Ca m'encourageait, je redoublais d'effort. Elle ajoutait des mots salaces: Je me risquais à d'autres positions Elle se retourne et se mets à genoux aux pieds du lit en me lançant un "jouis sur moi" Je me mets debout à coté d'elle et me fini à la main en la matant.

Mon sperme jaillit partout sur son corps, son visage, ses cheveux. Je pousse un râle d'animal. Jamais je n'ai jouis comme ça. Elle reste prostrée à mes pieds, la main entre ses jambes après un ultime orgasme.

Je retombe lourdement sur le lit. Elle se relève en regardant sur elle les traces de sperme qu'elle essuie avec ses doigts qu'elle porte à la bouche.

Elle me regarde avec des yeux pleins de vice. Il prend la vidéo et me montre la jaquette. Je souris en acquiessant. Il met le film dans le panier. Je dois avouer que le spectacle ne me laisse pas indifférente.

Je le frôle sans faire exprès. Je le vois qui presse sa main contre son entrejambe tout en dévorant des yeux le couple en pleine action.

Je plonge la cuillère dans le pot et retire une bonne part de glace à la fraise qui vient malencontreusement tomber sur mon ami. Sur sa cuisse pour être précise.

Je me stoppe aussi et le regarde avec de grands yeux innocents. Tout en le regardant droit dans les yeux, ma main vient caresser sa cuisse et attraper la glace coquine du bout des doigts.

Puis dans un mouvement lent je lèche mes doigts pleins de fraise. Il ouvre entièrement le chemisier qui révèle ma poitrine fièrement dressée, ronde et généreuse.

Il me sourit, de ce sourire de séducteur, celui qui me faisait craquer. Il a enlevé son T-Shirt, je plaque ma poitrine contre son torse.